L'appellation Cru Classé des Côtes de Provence

En 1895 des vignerons propriétaires de domaines dans le Var décident de se regrouper pour unir leurs forces. Ils ont ainsi la volonté d'améliorer l'image de leurs productions de vins. La Provence est aussi capable de produire un vin de qualité à l'instar du bordelais.

L'appellation Cru Classé des Côtes de Provence
 

Appellation Cru ClasséPuis en 1947 des experts, sous le contrôle de l'Institut National de l'Orignie et de la Qualité, vont sélectionner 23 domaines à partir d'une étude précise du terroir, du savoir-faire et de la réputation du Domaine.

Huit ans plus tard, en 1955, ces Châteaux et Domaines vont alors obtenir le titre de "Cru Classé" au même titre que les meilleurs vins de Bordeaux. C'est d'ailleurs cette année là que Saint Emilion a obtenu également ce titre !

Puis pour récompenser les meilleurs domaines viticoles de Provence un décret de 1977 crée l'Appellation d'Origine Contrôlée "Côtes de Provence".

Dans les années 90, les vignobles Crus Classés de Provence se sont regroupés pour former un club afin de développer une dynamique entre ces domaines. Il y a certes une question économique mais on remarque aussi la volonté de promouvoir des traditions et tout un savoir-faire.

Dans les années 2000, 14 domaines et Châteaux se regroupent officiellement en formant le "Club des Crus Classés des Côtes de Provence" afin justement de continuer à maintenir un niveau d'excellence.

En 2005, ces domaines signent une Charte d'Excellence pour bien montrer leur volonté d'adhésion au club et afin d'appuyer la qualité de leurs vins.

En 2006, huit des vignerons Crus Classés des Côtes de Provence vont mettre en place une route des vins afin de permettre la découverte de ces domaines exceptionnels.

Liste des 18 domaines Crus Classés Côtes de Provence (1955):

- Domaine du Jas d'Esclancs, la Motte : Domaine qui comprend le vignoble actuel et l'anncienne bergerie (Jas en provençal) plus les allées de mûriers car le Domaine a aussi été une magnanerie.

- Château Sainte Roseline, les Arcs sur Argens : 108 hectares de vignes avec une ancienne abbaye du XIIème siècle.

- Château Roubine, Lorgues : avec 130 hectares dont 72 hectares de vignes cultivées en mariant technologie moderne et agriculture raisonnée.

- Château de Saint Martin, Taradeau : Château appartenant à la même famille depuis 1740 avec une prédominance des femmes. Domaine de très grande qualité.

- Château de Selle, Taradeau : ancienne demeure des Comtes de Provence, repris par la famille Ott en 1912.

- Domaine de Saint Maur, Cogolin : domaine avec des vestiges romains, une chapelle de Saint-Maur.

- Château de Brégançon, Bormes les Mimosas : Château tenu par la famille Tézenas depuis 1816 comprenant 350 hectares dont 52 hectares de vignes.

- Domaine du Noyer, Bormes les Mimosas : 10 hectares Crus Classés sur les 14 hectares du Domaine cultivé sans produits chimiques depuis 1970.

- Domaine de la Croix, la Croix-Valmer : 90 hectares de vignes en bordure de mer.

- Château Minuty, Gassin : 75 hectares tenus par une famille de vignerons.

- Château du Galoupet, La Londe les Maures : avec une cave enterrée voûtée du Moyen Age, la superficie du domaine est de 165 hectares avec 72 hectares de vignes.

- Clos Mireille, La Londe les Maures : appartenant à la famille Ott depuis 1936.

- Domaine de la Source Sainte Marguerite, La Londe les Maures : appartenant à la famille Fayard, vignoble de 75 hectares.

- Domaine de Mauvanne, les Salins d'Hyères : domaine datant du 17e siècle qui est passé entre plusieurs mains de propriétaires. C'est un libanais Bassim Rahal qui a repris la propriété depuis 1999 perpétuant la renomée de ce domaine.

- Domaine de l'Aumérade, Hyères : 300 hectares de crus classés appartenant à la famille Fabre depuis les années 1930.

- Domaine de la Clapière, Hyères : 50 hectares de crus classés appartenant à la famille Fabre depuis les années 1930.

- Clos Cibonne, Le Pradet : dans la famille Roux depuis 1797, vignoble de 15 hectares en bordure de mer.

- Domaine de Rimauresq, Pignans : du nom de la rivière qui coule dans le domaine de 50 hectares le Real Mauresque (rivière des maures).


Page prédédente